Roman d'anticipation

 

Sortie nationale : 23 juin 2022

 

Résumé : Le XXIe siècle touche à sa fin ; la biodiversité aussi. L’Internet n’existe plus, remplacé par Intellect, le réseau qui connecte entre eux les milliards de cerveaux des humains dotés d’implants – les Binaires.Depuis que les émotions sont contrôlables par des applications, le suicide a été éradiqué. Du moins, le croit-on, jusqu’à ce que Dolores Myers mette fin à ses jours, en public, offrant à son suicide une audience planétaire. L’humanité est sous le choc. Se donner la mort, pourquoi ?Esther, la veuve de Dolores, cherche alors à comprendre les raisons de ce geste fou. Mais tandis que sa quête la conduit en Inde où elle retrouve Tarang Rajani, le monde entier est frappé par une mystérieuse flambée de suicides, que rien ne semble pouvoir arrêter. Effet Werther ? Pandémie ? Bug d’Intellect ? Bientôt, une tout autre vérité se fait jour…

 

L’Effet Werther, premier roman de Sébastien Garnier, nous plonge dans un futur proche et accablant comme pour mieux révéler les errements de notre société actuelle. Tandis que les protagonistes de la fiction affrontent une terrible catastrophe, ils déterrent les racines profondes de maux solidement ancrés dans le réel d’aujourd’hui : la dislocation de liens sociaux immémoriaux, le diktat de la dématérialisation, une fuite en avant technologique et consumériste. Et bien évidemment leur corollaire : la dévastation systémique et inéluctable de notre environnement.

 

L’effet Werther fait allusion à la vague de suicides qui suivit la parution du roman de Goethe à la fin du XVIIIe siècle afin d’illustrer par le biais de la fiction la destruction de la Terre, et donc de l’humanité, à laquelle le consumérisme, la pollution et le prétendu progrès.

Le style est dur et froid, à l’image du narrateur qui a fait son deuil de la Terre telle qu’il l’a connue dans le passé. Le récit, bien cadencé et très cohérent, offre une vision sinistre de l’avenir que nous réservent la technologie à outrance, l’égoïsme individuel et les inégalités.

 

ISBN : 978-2-491770-42-6

Format broché : 140 x 230 mm

488 pages

 

L'effet Werther (Sébastien Garnier)

19,90 €Prix